Pourquoi vouloir devenir délégué(e) ?

Chaque année des hordes d’élèves sont élus pour de sombres raisons. Seulement 4 élèves par classe pourront atteindre cette fonction mystérieuse qui attise bien des convoitises ! Mais quelle est la place des délégués dans la hiérarchie collégienne ?

 

  • Comment sont-ils élu(e)s ?

Tout le monde connaît le système mais personne n’est dupe. Vu que personne ne veut ou ne peut faire de discours électoral, c’est celui (ou celle) qui a le plus de copains dans la classe qui est élu. Sauf si personne ne se présente. Deux personnes sont alors tirées au sort pour être délégué(e). J’ai été élu comme ça !

 

  • Que font-ils ?

Ils sont censés rapporter les plaintes des élèves, mais personne ne se plaint. Ils sont censés prendre des décisions, mais cela n’arrive jamais. Ils doivent rejoindre les professeurs à la fin de chaque trimestre pour le conseil de classe.

Les délégués doivent également élire un(e) autre délégué(e). Ce dernier siégera au Conseil d’Administration et, comme nous l’a si bien résumé une source anonyme, «c’est l’occasion de manger des petits gâteaux à la fin quand on a parlé de comptabilité, parce que de toute façon personne n’y comprend jamais rien ».

Je ne peux pas dire que ces délégué(e)s ne servent à rien vu que je n’ai jamais été aussi haut dans la hiérarchie mais ils ont l’honneur, paraît-il, de rentrer dans la salle des professeurs, ce lieu mystérieux si parfaitement analysé par mes Kamarades.

 

  • Avantages :

On est prio à la cantine, des fois. On est respecté, des fois. On est important, des fois. On peut se permettre de penser qu’on nous aime bien puisqu’on a été élu.

 

  • Inconvénients :

On doit participer à de longues réunions, des fois. On est « censé » être exemplaire. On ne peut pas brûler des gens. On ne peut pas proposer d’euthanasier certains élèves (j’ai essayé, on m’a dit non).

 

  • Mais qu’est- ce qui fait, dans un monde parfait, un parfait délégué ? Quelles sont les qualités essentielles pour être à ce poste ?

Pour un(e) bon(ne) délégué(e) prenez : beaucoup de charisme, du respect pour ses pairs, un peu de respect pour ses ainé(e)s, de l’empathie. Comprenez par «ainé(e)s» nos dieux du savoir, anges de la providence éducationnelle, les professeurs. J’aurais aussi aimé que les délégués soient des gens sympathiques mais cela peut être facultatif. Pour le délégué parfait, votez pour moi !!!

 

 

En conclusion :

Les délégué(e)s sont des représentants qui la plupart du temps représentent mal leurs camarades. Il est dommage que peu d’élèves ne veuillent essayer de changer les choses et essayent pourtant de devenir délégué(e) pour les changer ! Mais la faute ne leur en revient pas entièrement. Le règlement ne donne pas non plus beaucoup de possibilités pour le faire, quoique la création du CVC soit un gigantesque bond en avant.

Donc ne rechignez pas à devenir délégués. Cela reste une expérience intéressante qui n’est pas du tout chronophage* [*qui prend beaucoup de temps]

 

Saraad le Blob

 

Un commentaire

  1. J’adore la fin de cet article, qui me donne envie de faire la révolution. J’ai envie de prendre l’étendard et mener ma classe vers le chemin du progrès en lui montrant la voie. C’est presque décidé, je vais me présenter.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s