Les arbres, des maîtres de l’évolution.

Aujourd’hui, nous allons parler d’une espèce contredisant Darwin, une espèce dont les gènes changent au fil du temps et qui fait bien plus encore. Mais quelle est cette nouvelle découverte de la science ??? Un animal moche et méconnu vivant dans des grottes sous-marines au Guatemala ? Ou peut-être un lézard albinos habitant l’Antarctique ? Non, il s’agit tout simplement des arbres !

Deux études effectuées sur des chênes viennent de le dévoiler. Comment ça marche ?

En fait, le bout des branches des chênes et de beaucoup d’autres arbres est constitué de cellules souches, c’est-à-dire des cellules qui se multiplient et peuvent devenir n’importe quelles cellules de l’arbre.

Ces cellules sont donc directement exposées aux rayons UV du soleil, ceux qui donnent des cancers car ils peuvent faire muter les cellules qu’ils touchent.  Et elles mutent, c’est à dire qu’une partie de leurs caractéristiques change. Par exemple, une cellule va se mettre à mieux conserver l’eau ou bien à être toxique.

Ensuite, le chêne empêche certaines cellules de continuer à se diviser pour que seulement certaines créent une nouvelle branche, différente du chêne de départ.

Si jamais une sécheresse ou une attaque d’insectes survient, cette branche résistera mieux que les autres et, quand elle fera des fleurs puis des fruits (des glands pour le chêne !), ceux-ci donneront naissance à des chênes protégés de la sécheresse et des insectes. Tout le contraire des animaux : si on a un enfant quand on a bronzé, cet enfant ne naîtra pas bronzé !

Ainsi, les arbres évoluent sans cesse pour mieux s’adapter à leur environnement et transmettent ces adaptations à leurs « enfants ».

 

Lézard Ticho 

 

Sources : « Chaque arbre cache une forêt », ,  Sciences et Vie n°1213, octobre 2018.

3 commentaires

  1. Mais la nature est quand même étonnante ! Merci pour cet article troublant ! je me demande bien à quoi vont ressembler les arbres dans le futur… vu comme on les oblige à supporter des trucs pas cool… Peut être qu’ils gifleront les hommes quand ils en verront passer un !

    Aimé par 1 personne

  2. Très bon article, à poursuivre avec d’autres qualités étonnantes des arbres qui peuvent aider ou gêner leurs voisins. (sans faire de l’humour facile sur les articles des bestioles moches.)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s