La statue. Épisode 3/4

Épisode précédent

 

Je me souviens de la première fois où cela se produisit. Bien sûr, auparavant il y avait eu quelques signes annonciateurs : des difficultés à entrer en contact avec la créature, des rêves où je la voyais faire des choses que je ne lui avais jamais fait faire, mais ce jour-là, je ne pus pas la commander de toute la journée. Je me dis que Jeff devait l’utiliser et j’entrais alors en contact avec le tableau qui était placé sur le mur en face d’elle, de manière à ce qu’on puisse voir si elle était à sa place. Elle n’y était pas. Cela me parut étrange qu’il la commande alors qu’il faisait encore jour car d’ordinaire, nous la commandions à distance la nuit.

Le lendemain, la journée était sombre, je me promenais dans le parc et vis un attroupement, je me frayais un chemin à travers la foule et vis un cadavre au visage horriblement déchiqueté ; il ne restait plus qu’un tas de chairs, sa cervelle était éclatée en petits morceaux tout autour de lui et une mare de sang entourait le cadavre. Plus tard, je lisais tous les journaux qui parlaient du crime commis la veille on ne savait pas par qui.

Un mois après, trois autres crimes avaient été commis, qui m’étonnèrent par leur ressemblance avec le premier. Un matin, alors que je traversais le salon, je vis que le tableau avait été déchiré en morceaux. Heureusement, le milieu de la peinture, celle sur laquelle j’avais mis la potion qui me permettait de voir ce qu’il voyait était intacte. Je décidais alors d’accrocher cette partie, avec laquelle je pouvais entrer en contact, à la statue.

Deux jours après, j’essayais de commander ma statue mais je n’y arrivais pas. Jeff et moi entrâmes alors en contact avec le tableau, accroché à ma créature et nous vîmes une scène horrible.

La statue était en train de déchiqueter les cadavres de deux personnes, balançant sa trompe et ses griffes dans tous les sens. Le sang coulait à flot et aspergea le tableau et la statue. Soudain, elle se pencha sur sa victime et j’entendis un horrible bruit d’aspiration. Quand la créature releva sa tête, l’homme avait un tas de chairs pourries là où se trouvait son visage une minute auparavant. Un morceau de cervelle pendait à la trompe de ma statue. Jeff hurla et ce n’est qu’après m’être assise que je réussis à retrouver mon calme. Nous nous armâmes et nous préparâmes à aller détruire cette créature infernale.

Suite au prochain épisode ….

 

Lézard Ticho

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s