« Canis lupus arctos »

Qui a peur du loup ? C’est pas nous, surtout s’il est blanc !

Le loup blanc arctique est une espèce protégée. C’est un animal de la même espèce que le loup gris mais dont la robe est de couleur blanche.

« Une robe ? Dans la forêt ??

– Mais non, Bobby, c’est le nom que l’on donne à la fourrure du loup.

– Mouais… ça ne leur donne pas l’air plus gentil… Le loup du petit chaperon rouge, il était bien en robe, ça ne l’a pas empêché de la manger !

– C’est sûr que les dents du loup sont impressionnantes… Le loup adulte a 42 dents, les jeunes en ont 32 de lait comme nous. Les dents définitives apparaissent à 7 mois. Les crocs des loups peuvent mesurer jusqu’à 6 à 7 cm !

– Tout ça ! Mais c’est au moins la taille de ma trousse !

– Mais de toute façon ils ont peur de nous, les seuls qui peuvent essayer de nous attaquer ce sont les mamans avec leurs petits. »

La mère-louve met bas fin avril-début mai. De 6 à 8 semaines, elle garde ses petits avec elle dans la tanière. Les louveteaux pèsent entre 300 et 500 grammes à la naissance ; ils sont aveugles et sourds et leur fourrure est sombre. Ils sont incapables de régler leur température et ils ne savent que ramper. Ils ne voient pas pendant encore quelques semaines. Ce n’est qu’au bout de 3 semaines qu’ils commencent à sortir de la tanière. 

« Mais alors ils ne sont pas blancs à la naissance ?

– Non ça leur vient en grandissant.

– Et à part ça, ils sont comme les autres loups ?

 – Non, ils sont plus petits et plus lourds.

 – Alors il vit où ce loulou ?

 – Dans les régions nordiques de l’Hémisphère Nord, comme le nord du Canada, de l’Alaska, et sur les rives Nord et Est du Groenland

 – Et il mange quoi dans le froid ?

 – Il mange des cerfs, des orignaux, des caribous, des bœufs musqués. En été, il se nourrit aussi de petits mammifères (lapins, lièvres, marmottes, castors, souris), et parfois des oiseaux, poissons, insectes et petits fruits complètent son repas.

Mais il y a de moins en moins de loups blancs. Alors il faut absolument les protéger !

 La renarde solitaire.

Sources :

Loup blanc : un animal robuste

Loup arctique.

Image d’entête : Contes d’ailleurs, Loup-Blanc, pages 8-9 : conte canadien, album édité en lien avec un film d’animation de Jacques Grandclaude.

Un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s