Rencontre avec Laurent Noblet, un vrai auteur de BD !

« Bobby, tu peux me raconter la visite de Laurent Noblet, l’auteur de Game Over, d’Ado Stars, de Zapping ? J’étais absent vendredi 28 mai quand il est venu au collège rencontrer nos classes de 6ème.

– Euh, désolé Vexx, j’étais parti aussi, mais je peux te parler des patates douces, j’ai découvert ça et j’aime beaucoup !

– Bobby, ça n’a aucun rapport ! Moi j’y étais, je peux t’expliquer. Laurent Noblet est venu nous parler de son métier. Et il est trop sympa !

– Merci Blaze, heureusement que tu es là !

– Il nous a expliqué que comme il y a plusieurs auteurs dans Game Over, ils ne font pas tous le même travail. Lui, il écrit.

– Mais Blaze, il n’y a pas de texte dans Game Over, qu’est-ce qu’il peut écrire ??

– Le scénario. C’est lui qui imagine l’action et le gag de chaque planche. Enfin qui imaginait, parce qu’il y a déjà plusieurs tomes et qu’il a décidé d’arrêter sa collaboration à cette BD. Il a commencé une œuvre plus personnelle, un roman graphique, pendant le confinement ; cela va lui prendre beaucoup de temps : pour le moment il prévoit deux ans de travail dessus.

Il nous a expliqué comment on fabrique une BD en nous montrant toutes les étapes à partir de quelques-uns de ses dessins (très beaux!) : le crayonné, l’encrage (on décalque l’esquisse à l’encre sur une table lumineuse), la mise en couleur. Il nous a également présenté plusieurs techniques différentes : le dessin avec un logiciel, au crayon de couleur, à la peinture, etc. J’ai trouvé que les dessins en couleur avaient plus de vie.

Il nous a aussi expliqué la composition des pages : souvent on commence par un long rectangle pour installer une ambiance, ensuite on fait des cases plus petites, mais on peut aussi varier  (des cases rondes pour donner une impression d’intimité par exemple) ; la disposition des personnages donne aussi des indications sur leur caractère…

Nous avons pu lui poser des questions, notamment sur les qualités nécessaires pour devenir dessinateur : la créativité, qu’il nourrit en lisant, en voyant des films, mais aussi la persévérance. Lui il a commencé à 8 ans en recopiant les BD qu’il aimait, comme Lucky Luke. Puis il a créé des personnages en mélangeant ses modèles et les outils dont il disposait.

Enfin, il nous a montré comment dessiner un visage, une main, un pied, et un chien. Bien sûr nos croquis ne ressemblaient pas tout à fait au sien, c’est nettement moins facile que ça en a l’air ! Mais il nous a dit que si on dessinait il fallait continuer et qu’on s’améliorait sans cesse ; c’était chouette qu’un professionnel nous dise cela !

Et à la fin de la rencontre il a eu la gentillesse de faire de magnifiques dédicaces à celles et ceux qui voulaient, regarde la mienne comme elle est belle !

– Waouh, c’est trop beau ! Quelle chance ! »

Vexx, Renarde solitaire, Blaze et les 6ème C et D non blogueurs qui ont eu la chance de participer à cette rencontre !

Image d’entête : affiche du festival BD’Répian 2015

Le site de Laurent Noblet : ICI

Un commentaire

  1. Bobby, tu peux peut être dessiner une patate douce pour un prochain article ?!
    En tout cas, j’espère que ça t’a fait regretter d’avoir séché, c’était vraiment une belle rencontre !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s