Une affaire de feutres inexpliquée !!!!!!

Chers lecteurs, je vais vous parler d’un acte inadmissible au sein du collège. Ne trouvez-vous pas suspect que les professeurs manquent toujours de feutres noirs alors que l’on en trouve des verts, des bleus, des rouges dans tous les recoins de l’établissement ? Je vais vous en révéler la cause.

Pour vous, j’ai mené une enquête périlleuse. J’ai commencé par interroger des élèves bien informés. Enfin, selon la licorne hystérique !

«  Bobby, que penses-tu de la volatilisation des feutres noirs dans les salles de classe?

–  Wesh, chais pas moi mais je pense que c’est Jean Eudes qui les a volés pour sa collection nulle de feutres noirs car c’est un illuminati.

–  Euh… OK, merci Bobby. »

 

Mais interrogeons un autre élève sans aucun doute plus fiable pour en savoir plus sur cette affaire…

«  Jean Eudes que penses-tu de cette sombre affaire de feutres ?

– Je ne suis pas autorisé à en parler, mais ce secret est trop lourd à porter pour moi. Alors je vais te le dire… Les feutres noirs sont donnés en sacrifice à Satan par les profs, pour qu’IL brouille notre mémoire et qu’ils puissent nous donner des mauvaises notes.

– Comment sais-tu tout ça ?

– Bah logique, je suis le chouchou de tous les profs, je sais tout.

– Ah bon tu n’es donc pas un illuminati ? D’accord, merci jean Eudes pour ces lourdes informations que tu nous as fournies. »

 

J’ai donc poursuivi  mon enquête en demandant à un professeur de m’éclairer sur CETTE SOMBRE ET TERRIFIANTE AFFAIRE DE FEUTRES NOIRS DISPARUS ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

«  M Boursint, que pensez-vous de cette sordide affaire de feutres ? ? ?

– Ah… heu… Quelle histoire de feutres ? Je n’étais pas au courant.

– Vous êtes sûr ?! Je vous trouve bien bizarre Monsieur ? !

– Je suis désolé mais je n’ai pas le temps pour des broutilles comme celle-la ! Au revoir » dit-il dans un ricanement diabolique.

 

Intrigué, j’ai poursuivi mon enquête. C’est en me baladant dans les couloirs que j’entendis une incantation provenant du bureau du principal M Boutboul :  «  Satan, Satan, viens à moi et accepte ce feutre noir en humble sacrifice ». J’allais entrer dans le bureau quand soudain…

« Hep Starlord ! Au lieu d’écrire des inepties sur ton cahier, peux-tu nous rappeler la date de la chute du mur de Berlin ?

– Hein euh…mais euh… ah, bon euh…

– Toujours à écrire des trucs sur ton cahier pendant les cours hein ! Allez hop ton carnet !

– Mais madame, c’est pas sympa, j’écris pour le blog.

– Le blog ? le blog, c’est pas une excuse! »

Toute furieuse elle prit alors son stylo dans son sac pour me mettre un mot… et une vingtaine de feutres noirs en tomba !

Mais alors, la sombre affaire de feutres noirs que j’ai créée de toute pièce existerait vraiment ?!

STARLORD

3 commentaires

  1. Super ! Bravo Starlord ! Je suis assez surpris : chez moi ce sont TOUTES les couleurs qui disparaissent … il y a un autre mystère que je n’arrive pas à élucider, peut être pourrais-tu m’aider : pourquoi les feutres ont l’air à peu près neufs et qu’au bout d’une minute ils sont aussi secs qu’une copie d’histoire de Kimberley ? Fin ?

    J'aime

  2. Pourquoi ai-je passé tant d’années enchaînée à mon tableau noir avant que de sombres histoires d’allergie (sataniques elles aussi sans aucun doute !) ne m’obligent à y renoncer ?! Parce que je n’avais jamais de problème de craie noire ! Voilà pourquoi ! Et maintenant je suis bien obligée de te dire que cette affaire existe bel et bien, jeune Starlord. Tu n’as rien inventé. Je n’ai jamais de feutre noir, et un qui écrive encore moins ! Bravo pour ta perspicacité et ta plume !

    J'aime

  3. Et ben moi, j’ai plein de feutres noirs, une vraie collectionneuse, mais tu sais quoi : pas un n’écrit … Et pourtant tous les jours, patiemment, je les essaie un par un mais rien à faire…
    Peut-être que la solution serait de me mettre au vert…
    Au fait, si ça peut t’aider et t’éviter des ennuis la chute du mur de Berlin, c’est novembre 1989. D’ailleurs, pourquoi on ne t’a pas demandé la racine carrée de 72, ou la vitesse de la lumière… Ah oui, j’oubliais, le (la) (les) collectionneur(se)(s) sont profs d’histoire…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s