Le casoar à casque : une poule directement sortie des enfers ?

Si jamais vous croisez cet oiseau à la tête colorée dans les forêts d’Australie ou de Nouvelle-Zélande, évitez de vous moquer de sa crête ressemblant à un ongle pourri ou bien de lui parler d’une vague ressemblance avec un vulgaire gallinacé car cet oiseau est le plus dangereux au monde !

 Commençons les présentations : le casoar à casque est un ratite, c’est-à-dire un oiseau qui ne vole pas. Il vit dans la forêt pluviale et la savane boisée, jusqu’à 3 000 m d’altitude. Avec une taille variant entre 1m 50 et 1m 80, c’est l’un des plus grands oiseaux du monde. Et de surcroît il rentre aussi dans la case « poids lourds » avec plus de 70 kilos sur la balance ! Son nom casoar viendrait de l’indonésien « casuari ». Son alimentation est constituée de fruits, mais aussi d’escargots, d’insectes et même de serpents.

C’est un oiseau engagé dans la lutte contre le sexisme ! C’est en effet le mâle qui couve la portée de 4 à 8 œufs pendant sept semaines et qui s’occupe seul de l’éducation de ses poussins pendant près d’un an.

Crédits Photo : videotheque.cnrs.fr

Et maintenant parlons de la bête au combat. Le casoar est très dangereux car il est incroyablement rapide et agile : il est capable de faire des pointes à plus de 50 km/h et de sauter à 1m 50. Son bec peut être meurtrier mais bien moins encore que ses pattes qui sont dotées de griffes de 12cm capables d’éventrer Bobby comme un petit lardon…

« Wesh mais pourquoi moi là ?

– Mais Bobby c’était un exemple pris au hasard c’est comme si j’avais dit euh je sais pas moi : Abraham Lincoln. »

 

Chaque année en Australie, le casoar à casque a de moins en moins peur des Hommes car les touristes le nourrissent. Il devient ainsi de moins en moins craintif et pose de plus en plus de problèmes. “Il est vital que les gens ne nourrissent pas les casoars, à la fois pour leur propre sécurité et dans l’intérêt des oiseaux. Les casoars qui attendent que les humains les nourrissent peuvent devenir agressifs et dangereux” explique Kate Jones, Ministre du Développement Durable du Queensland (État du N-E de l’Australie)

Donc si jamais vous allez en Australie, faites attention aux casoars !

 

Caribou baveux

 

Sources :

https://sciencepost.fr/2016/09/voici-casoar-oiseau-plus-dangereux-letre-humain/

http://www.dinosoria.com/casoar.htm

https://www.maxisciences.com/casoar/voici-l-oiseau-le-plus-dangereux-au-monde_art38921.html

 

2 commentaires

  1. Enfin, le blog s’intéresse aux volatiles ! Ce n’est pas moi, un cousin éloigné, qui vais m’en plaindre. J’ai beaucoup de tendresse pour ces piafs que je ne connaissais pas. Je trouve qu’on est d’autant plus proches que je ressemblais beaucoup à cela pendant la coupe du monde 2018 : une vraie tête de footballeur Bleu-Blanc-Rouge ! j’adore. Et si en plus le casoar a un côté papa poule… je ne peux que tomber amoureux !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s