Buzzons contre le sexisme : la suite !

Mercredi 16 mai, les créateurs du court-métrage retenu au concours «Buzzons contre le sexisme», que nous vous avions fait découvrir en avant-première, sont allés au cinéma ABC à Toulouse. Ils ont visionné les vidéos des autres équipes lauréates d’une distinction et ont présenté le film qu’ils sont particulièrement fiers d’avoir pu réaliser : «Dans la peau d’un homme»

Plus tôt dans l’après-midi, ils avaient débattu des droits et de la place des femmes dans la société, comme l’explique Monsieur Figuéréo, notre CPE qui a encadré le projet : « Nous sommes allés à l’Espace diversités laïcité, un lieu de débats également réservé aux LGBT, pour rencontrer des personnels de l’association Le Nid, qui s’occupe de la réinsertion et de la protection des prostituées, un personnel de l’association Allo Macho et une bénévole de l’association Osez le féminisme. Ils nous ont d’abord présenté leurs associations, puis on a organisé un débat et on a échangé sur pourquoi on avait fait ce film et les idées qu’on défend ».

Idées que Maléna, une des participantes à la rencontre, résume ainsi : « Je pense que faire un film c’est pas suffisant pour changer le monde, mais si on se réunit pour lutter contre les discriminations, on peut faire évoluer les mentalités. »

Ensuite a eu lieu une visite de lÉcole Supérieure d’Audiovisuel où ils ont pu découvrir du matériel et des locaux de tournages professionnels.

Encore bravo à eux pour ce magnifique court-métrage qu’ils ont entièrement réalisé de A à Z, sans aide extérieure et sans budget !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vous pouvez visionner les vidéos lauréates de cette saison 7 du concours sur le site de Matilda.

 

Lézard Ticho

4 commentaires

  1. À Fragonard, on n’a peut être pas de budget,
    mais on a des idées,
    et du cœur !
    Quant à l’aide extérieure,
    on a dû se débrouiller
    avec notre bonne volonté.

    (Poème à peu près)

    Aimé par 1 personne

  2. En toute objectivité, le film de Frago est tout aussi réussi et même plus que certains qui ont eu des prix… et sans réalisateur professionnel ou autre aide extérieure dont certains ont bénéficié : ils ont raison d’être fiers d’eux !

    J'aime

  3. Bien plus que n’importe quel prix, tout.es les participant.es à ce projet peuvent se targuer d’avoir réalisé un superbe film, et d’avoir fait partie d’une très belle expérience humaine.
    En toute objectivité, le film était plus réussi que certains autres…
    En toute subjectivité, on est les meilleurs !!!

    Aimé par 1 personne

  4. Puisque j’ai décidé ce soir de prendre le temps de lire le blog, je tiens à féliciter tous ceux qui se sont investis dans ce journal et dans le film « Buzzons contre le sexisme ». Gageons qu’un jour prochain le tout Toulouse demandera: « Mais il est où, ce Collège Fragonard ? »

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s