Une voiture en route vers Mars !

Connaissez-vous Elon Musk ? Non ? Eh bien vous devriez car cet homme est… spécial : il a une bonne situation financière (20 milliards de dollars, 80ème personne la plus riche du monde) ; il a quelques hobbies : entrepreneur, magnat des affaires, ingénieur en aérospatial, inventeur, investisseur, PDG, programmeur, et j’en passe ! Il est également Président Directeur Général de Tesla motors, constructeur d’automobiles électriques de luxe. Pour finir, il a fondé SpaceX, une entreprise travaillant dans l’astronautique et qui envoie des fusées et navettes dans l’espace, à qui la NASA elle-même a confié un contrat de transports vers la Station Spatiale Internationale.

 

La  Falcon Heavy, la fusée la plus puissante du monde

Mais abrégeons. Le 6 février dernier, Elon Musk a envoyé une Tesla roadster, SA voiture privée de SA marque dans l’espace à l’aide d’une fusée cargo, la Falcon Heavy, depuis le complexe 39A du centre de lancement spatial Kennedy, en Floride aux États-Unis.

La poussée de cette fusée est due à 27 moteurs Merlin (une autre fusée SpaceX très puissante) et équivaut à la puissance de 18 Boeing 747.

Le but était de tester la puissance d’une fusée de cette envergure et de pouvoir réutiliser les 3 lanceurs qui devaient ré-atterrir sur le site après le lancement. Objectif presque atteint puisque deux des trois lanceurs ont effectivement atterri en même temps. Le troisième a par contre dévié pour finalement s’écraser en mer.

Vous pouvez revivre le décollage de la fusée et l’atterrissage des 2 lanceurs latéraux  en regardant cette vidéo :

 

La Tesla Roadster, en route vers Mars

La voiture a ensuite été propulsée vers Mars et est conduite en ce moment même par un faux astronaute, baptisé Starman, en combinaison spatiale de marque… SpaceX ! Un bon coup de pub pour Elon Musk…

La voiture a également été lustrée avant son départ de manière à pouvoir refléter la lumière du Soleil. C’est donc maintenant un astre nommé « Starman 2018-017A » par la NASA, qui file à une vitesse de 12.000km/h et qui a diffusé plus de 5 000 fois la chanson Space Oddity de David Bowie dans le silence car dans l’espace le son ne se propage pas.

Malheureusement, la Tesla ne fera que survoler Mars, car pour pouvoir se mettre en orbite de la petite planète, la voiture devrait réduire sensiblement sa vitesse. Or les ingénieurs de SpaceX ne l’ont pas dotée d’un système prévu pour cela. [Si vous voulez savoir où est actuellement la Roadster, vous pouvez consulter le site whereisroadster.com.]

En bref, tout ceci est une révolution d’ordre mondial pour l’aéronautique et une super pub pour Elon Musk ! Pendant longtemps, SpaceX était regardée avec mépris par le monde spatial. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, puisque Elon Musk a réalisé un tour de maître : avec la Falcon Heavy, capable d’envoyer jusqu’à 63,8 tonnes en orbite basse et 26,7 tonnes en orbite de transfert géostationnaire ou GTO (orbite où tous les satellites et stations spatiales se déplacent), SpaceX est capable de concurrencer directement Ariane 5, le leader franco-européen, capable d’envoyer 21 tonnes en orbite basse et 10,5 en orbite GTO.

C’est aussi un exemple pour ses semblables, car SpaceX utilise un modèle de lancements basé sur la réutilisation des lanceurs, donc moins coûteux.

 Le lancement de la Falcon Heavy et de la Tesla roadster dans une vidéo d’animation mise en ligne par Space X, avec en bande son la chanson de David Bowie « Life on Mars » :

 

Les futurs projets d’ Elon musk 

    L’étape d’après sera la construction de la « Big Fucking Rocket » (P***** de Grosse Fusée), trois fois plus puissante, dont le premier vol est prévu en 2020… Et le premier vol habité vers Mars en 2025….car SpaceX, bien que satisfaite de l’exploit du Falcon Heavy, est déjà en train de travailler sur cette fusée. Elle est censée porter dans sa coiffe une capsule contenant un équipage d’astronautes à destination de Mars. Elon Musk veut faire de l’humanité un peuple « interplanétaire » en établissant une colonie sur la planète rouge…

Et il n’y va pas par quatre chemins ! Il a annoncé son objectif : envoyer un million de personnes au moins au cours du prochain siècle, en transportant une centaine de personnes par voyage. Un futur digne d’une œuvre de science-fiction en train de se préparer ?

 

Merci d’avoir lu cet article, si vous avez des questions ou des précisions, n’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires !

 

Sources :  Autoplus, LCI, Wikipedia et DivertissonsNous, Science et vie n°1207, Lexpress et Futura-sciences

Photo d’entête de l’article : Starman, le mannequin installé dans une Roadster Tesla, survole la Terre. Image extraite de la vidéo du lancement © SpaceX

 

La Mine Affûtée

 

6 commentaires

  1. Encore un bel article bien documenté et bien écrit. Ah … David Bowie …. Un vrai travail de journaliste. C’est passionnant et le directeur de publication du Blog de Frago a de la chance… Félicitations aussi pour votre premier prix ; c’est mérité !

    Aimé par 2 personnes

  2. Un article génial ! Je n’y comprends pas grand chose, cela dit, mais, j’ai été soufflé par la vidéo des trucs qui retombent tout droit sur terre o.O et le vacarme que cela occasionne — si on débarque comme ça chez les martiens, y’a des chances pour qu’ils fassent un AVC et qu’on les extermine avant même de sortir de la capsule ! D’autre part je lis « 2020 »… « 2025 »… moi qui pensais ne jamais voir ça de mon vivant…

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s