Ma rentrée en 6e

(NDLR : petit, grand retour en arrière)

 

Ça y est je rentre au collège ce matin.

J’ai la boule au ventre :

– peur qu’on se moque de moi,

– peur de ne pas être avec mes copines en classe,

– peur de me perdre dans les couloirs

– peur d‘avoir peur.

J’ai essayé de me déstresser mais ça n’a pas marché. Pourtant, j’ai fait un bisou à ma licorne en peluche et elle m’a dit que tout irait bien.

Ça y est c’est l’heure de partir. En allant au collège, un bus éclabousse mes chaussures. Je me suis dit : « Quelle horreur. Je sens que ma journée va mal se passer. »

8 h 15 : enfin arrivée au collège, je découvre que ma professeure principale sera Mme R*. Une élève de 3ème m’a déjà parlé d’elle et m’a dit qu’elle avait des yeux rouges, des dents de vampire et qu’elle était méchante …  Malheur je ne pourrais pas me concentrer en classe. Si je n’ai que des zéro sur vingt, ma mère va me priver de téléphone ! Arrivée en classe, je me rends compte que Mme R* est en fait très gentille. Mais je suis à côté de ma pire ennemie : c’est elle qui va me déconcentrer ! Pendant toute la matinée, Mme R* nous explique le fonctionnement :

– de l’emploi du temps

– du carnet de correspondance

– de la carte de self

– du CDI

– de la licence UNSS

– du FSE…

Puis, on va visiter le collège.

12 h 30 : Enfin la sonnerie retentit. On part tous au self en rampant, épuisés par toutes ces paroles auxquelles je n’ai d’ailleurs rien compris. Après le repas, je rejoins mes camarades de classe de l’année dernière pour parler et parler et parler et reparler et encore parler comme des pipelettes que nous sommes.

14 heures : Je retourne dans la classe. Mme R * nous parle encore et encore et encore comme nous tout à l’heure dans la cour.

15 heures :  SUPER ! Maintenant je vais en anglais. On rentre en classe et ouf, je suis assise à côté de ma meilleure amie. Mais je ne comprends rien à ce que dit la prof. Je lui demande donc : « Pouvez-vous répéter en français s’il vous plaît ?  » Mais elle me répond : « In english please » Du coup, je n’ai rien compris jusqu’à la fin du cours.

16 heures : Je suis en Arts plastiques maintenant. J’adore cette matière surtout quand on fait de la peinture. Mais je me renverse la peinture sur moi. J’attrape le chiffon et fais tomber le verre rempli d’eau…. Finalement, je déteste la peinture.

Enfin il est 17 heures et j’ai l’impression que ça fait trois mois que je suis au collège. Il ne me tarde qu’une chose : aller au lit !

Les deux PIPELETTES

 

Crédits photo : Robert Doisneau, Les écoliers de la rue Damesne, 1956

4 commentaires

  1. Tu as raison, je la connais aussi la mme R, c’est un vrai dragon. Par toutatis, faut se méfier des antiques 😱.
    J’espère quand même, malgré ces petits incidents de rentrée, que tu apprends beaucoup au collège et que tu te prépares à ta prochaine 5ème.

    J'aime

  2. C’est drôle, j’ai l’impression d’avoir fait la même rentrée des classes il y a quelques années ! Bravo pour le portrait de la 3eme de Mme R. : très réaliste !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s